Particuliers

Inscription d’un étranger dans l’enseignement supérieur

Vous êtes étranger et vous souhaitez vous inscrire dans l’enseignement supérieur ? La procédure d’inscription varie selon votre nationalité, votre niveau d’étude ou le type d’établissement d’enseignement supérieur dans lequel vous souhaitez vous inscrire.

Si vous êtes étudiant européen, vous devez suivre la même procédure d’inscription qu’un étudiant français pour vous inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur.

Vous devez donc vous connecter sur Parcoursup :

Plateforme Parcoursup

Ministère chargé de l’éducation

S’adresse aux lycéens, apprentis ou étudiants en réorientation qui souhaitent s’inscrire dans l’enseignement supérieur public. La plateforme permet au futur étudiant de s’informer sur les différentes formations et établissements qui l’intéressent, formuler des vœux et valider les propositions d’admission reçues.

À noter

contrairement aux étudiants français, vous devez remplir les informations concernant votre profil et votre scolarité.

Retrouvez la procédure complète sur le  site de Campus France  .

    Si vous résidez dans l’un des pays concernés par la procédure  Études en France  , vous devez faire une demande spécifique d’inscription directement dans un établissement d’enseignement supérieur.

    La procédure Études en France concerne uniquement les étudiants résidant dans l’un des 44 pays suivants :

    • Algérie

    • Argentine

    • Bénin

    • Brésil

    • Burkina Faso

    • Burundi

    • Cameroun

    • Chili

    • Chine

    • Colombie

    • Comores

    • Congo Brazzaville

    • Corée du Sud

    • Côte d’Ivoire

    • Djibouti

    • Égypte

    • États-Unis

    • Gabon

    • Guinée

    • Haïti

    • Inde

    • Indonésie

    • Iran

    • Japon

    • Koweït

    • Liban

    • Madagascar

    • Mali

    • Maroc

    • Maurice

    • Mauritanie

    • Mexique

    • Nigeria

    • Pérou

    • République du Congo Démocratique

    • Russie

    • Sénégal

    • Singapour

    • Taïwan

    • Tchad

    • Togo

    • Tunisie

    • Turquie

    • Vietnam

    Retrouvez la procédure complète sur le  site de Campus France  .

Si vous êtes apatride, réfugié ou bénéficiaire de la protection subsidiaire par l’ Ofpra , vous devez candidater directement auprès de l’université. L’établissement est libre de retenir ou non votre candidature sur la base de ses propres critères.

En pratique, l’université vérifie que vous avez un diplôme ouvrant l’accès à l’enseignement supérieur dans le pays où il a été obtenu.

Vous ne devez pas faire de  demande d’admission préalable (DAP)  à l’université. Vous ne devez pas non plus suivre la procédure de vérification de votre niveau linguistique.

Le récépissé de demande de régime de protection ne permet pas de bénéficier de la dispense. Vous devez présenter le justificatif d’attribution de régime de protection, c’est-à-dire le document définitif.

Renseignez-vous auprès de l’établissement concerné :

    Si vous êtes apatride, réfugié ou bénéficiaire de la protection subsidiaire par l’ Ofpra , vous devez candidater sur Parcoursup.

    Vous ne devez pas faire de  demande d’admission préalable (DAP)  à l’université. Vous ne devez pas non plus suivre la procédure de vérification de votre niveau linguistique.

    Le récépissé de demande de régime de protection ne permet pas de bénéficier de la dispense. Vous devez présenter le justificatif d’attribution de régime de protection, c’est-à-dire le document définitif.

    Renseignez-vous auprès de l’établissement concerné :